maison de retraite à Marseille les maisons de Marie

Résidence médicalisée pour personnes âgées
contact maison de retraite - maisons de marie

Vous êtes ici : Accueil » Nos actualités » Evénements » La Députée Valérie Boyer au Maisons de Marie

Nos résidents témoignent

Découvrez dans cette rubrique les témoignages de nos résidents, de leurs proches, pourquoi ils nous ont choisi, pourquoi ils se sentent bien...

La Députée Valérie Boyer au Maisons de Marie

RSS

Evénements
20/05/2011 » La Députée Valérie Boyer au Maisons de Marie

Dans le cadre de la fête des voisins qui se déroulera le vendredi 27 mai, Jean-Alain Margarit, président du Synerpa (syndicat national des établissements et résidences pour personnes âgées) lance l'opération "Maisons de retraite en fête" à la résidence Les Maisons de Marie, 48 avenue de Fournacle, en présence de Nathalie Bardon la directrice, Valérie Boyer députée et adjointe au maire de Marseille et Sabine Bernasconi conseillère générale et vice présidente de la Communauté urbaine MPM, déléguée de la ville de Marseille auprès de la fête des voisins.

Le Synerpa, premier syndicat des maisons de retraite en France, s'associe à la 12e édition de la fête des voisins pour créer cet événement inédit qui permet à 1500 personnes de rompre l'isolement en faisant partie d'un événement national de solidarité intergénérationnelle. "Maisonde retraite en fête, explique Jean-Alain Margarit, sera l'occasion de réunir les parents et amis des résidents ainsi que le personnel des établissementsdans un contexte festif et chaleureux d'échange et de partage, une façon originale de célébrer une nouvelle forme de convivialité entre les générations. Ce dispositif vertueux, promis à un franc succès, avec plus de 300établissements déjà inscrits, inaugure une nouvelle ère dans la perception des richesses et des valeurs de nos aînés." "La fête des voisins est un événement qui rassemble chaque année plus de 6,5 millions de français. avoriser le mieux vivre ensemble dans les maisons de retraite en fête est un antidote à l'isolement et au repli sur soi", poursuit Sabine Bernasconi.

( extrait La Provence du 24 mai 2011)

.

« Retour